Robin Korda : « J’ai très vite voulu multiplier les expériences en rédaction »

Ils sont jeunes diplômés du CFJ et sont désormais sur le marché du travail. Nous vous proposons de découvrir le récit des parcours passionnants de nos anciens étudiants. Cette semaine c’est Robin Korda qui nous raconte son expérience, de la majeure “newsroom” du CFJ à son CDI au Parisien.fr…

“En deuxième année, j’ai intégré la majeure dite “newsroom”. Cette spécialisation, qui prépare à la presse écrite et web, est organisée en “mode projets” : les étudiants doivent mener des projets individuels et collectifs, sur lesquels ils sont accompagnés tout au long de l’année par des intervenants.

Parmi ces différents projets, j’ai notamment participé, avec des amis, au Prix l’Equipe Explore, qui récompense le meilleur récit multimédia “long format” réalisé par des étudiants en école de journalisme. C’était un travail long, passionnant et qui a fini par payer puisque nous avons gagné ! C’est une étape importante dans mon parcours : elle m’a donné une certaine crédibilité et m’a permis de toucher beaucoup d’outils de storytelling multimédia qui m’ont servi par la suite. Le résultat de ce travail est d’ailleurs toujours visible sur le site de l’Equipe.

La scolarité au CFJ est rythmée par plusieurs périodes de stages et j’ai très vite voulu en profiter pour multiplier les expériences en rédaction. La première d’entre elles se déroule obligatoirement en “PQR” (presse quotidienne régionale) et a lieu entre la première et la deuxième année. Je l’ai réalisée à Ouest France, en Basse Normandie. Avant même la rentrée en deuxième année, j’ai effectué un deuxième stage au service Enquête de L’Express grâce à Philippe Broussard, à l’époque rédacteur en chef de ce service, que j’avais rencontré au CFJ.

Grâce à d’autres rencontres, principalement faites à l’école, je suis rapidement passé par Slate en décembre, puis à Libération en avril, à l’agence CReaFeed en mai et enfin au service des Infos Générales du Parisien en juin. Là, j’ai pu croiser Antonin Chilot, un des rédacteurs en chef adjoints au web qui était intervenu au CFJ en tant que formateur et se souvenait donc de moi. Je lui ai dit que je rêvais d’intégrer la rédaction du Parisien et il m’a conseillé de déposer un CV dans son service. L’été s’est passé et en septembre, le rédacteur du chef du Parisien.fr m’a appelé pour me proposer un CDD ! En juillet, celui-ci s’est transformé en CDI.

Aujourd’hui, mon travail consiste surtout à rebondir sur l’actualité pour la décrypter, la mettre en perspective, rendre clair ce qui ne l’est pas. Concrètement, dans une journée type, je “vends” un ou deux sujets le matin en conférence de rédaction et je les réalise dans la journée, en fonction de l’actualité, armé de mon seul téléphone. C’est un travail qui nécessite beaucoup de réactivité, dans la recherche d’angle comme dans l’écriture, puisque tout va très vite sur le web. J’ai trouvé un emploi dès la sortie de l’école dans la rédaction dont je rêvais. Je réalise la chance que j’ai et je profite pleinement de mon début de vie professionnelle.”

Robin Korda, sorti du CFJ en 2016.