Marie Haynes : “Le CFJ te place dès le départ dans les conditions réelles du métier”

Ils sont jeunes diplômés du CFJ et sont désormais sur le marché du travail. Nous vous proposons de découvrir le récit des parcours passionnants de nos anciens étudiants. Cette semaine c’est Marie Haynes qui nous raconte son expérience, de son alternance en majeure télé à son CDI au sein du pôle vidéo de l’Express.

“Passionnée par la vidéo web, je suis aujourd’hui en CDI au sein du pôle vidéo de l’Express pour qui je réalise des vidéos pour les réseaux sociaux. Je m’occupe des scripts, des tournages et des montages.   

J’ai commencé mes études par une Prépa et une licence d’anglais. Je n’avais quasiment pas fait de stage avant d’entrer à l’école et c’était un frayeur pour moi. J’avais juste eu une petite expérience dans une radio locale. J’avais peur que ce soit un handicap pour moi pour entamer une formation de journaliste. Quand j’ai passé le concours du CFJ, je ne m’en suis pas cachée et j’ai été ravie de voir que ce ne serait pas un problème.

Du fait de ce manque d’expérience, ce qui m’a vraiment tout de suite plu au CFJ c’est le côté concret de l’école. On te met dès le départ dans les conditions réelles du métier. D’autant plus que j’ai réalisé mes deux années en apprentissage au sein de la rédaction numérique de Gala. L’école m’a beaucoup aidée à trouver un apprentissage, ce qui était très appréciable comme je n’avais pas de contact dans le milieu. Lors de la première année, j’ai beaucoup appris, je pouvais mettre en application tout ce que j’apprenais à l’école en entreprise. 

À la fin de ma première année, je savais que l’image m’intéressait. Je me suis orientée vers la spécialité télé ce qui a été accepté malgré mon apprentissage en rédaction web. Au fur et à mesure de ma deuxième année en télé, j’ai découvert la vidéo web à laquelle je n’avais pas forcément pensé. La majeure “newsroom nouvelles écritures multimédias” n’avait pas encore été créée CFJ mais j’ai travaillé la vidéo en ligne, notamment le motion design, dans le cadre de mon projet de mineure, en parallèle de l’aspect télé. Je me suis dirigée peu à peu vers ce genre de formats. J’ai présenté à mon jury de fin d’année un format qui collait plutôt à un format web qu’à un format télé. Cette créativité-là est encouragée, on m’a laissé faire…

Juste à la fin de mon apprentissage je suis donc directement entrée à l’Express en CDD, où j’ai continué de me perfectionner en vidéo web. Depuis deux mois je suis passée en CDI !”

Marie Haynes, sortie du CFJ en 2016