Les étudiants de la majeure radio du CFJ lancent Radio Confinement !

Covid-19 ou pas, l’inoxydable majeure radio du CFJ a décidé de rester mobilisée ! Malgré le confinement et l’impossibilité de partir sur le terrain, c’est spontanément que Marc, Ambre, Yoram, Maya, Sarah et Juliette ont lancé cette semaine Radio Confinement. Chacun chez soi. Conçue avec les moyens du bord, la radio “fait maison” est ouverte à tous. Les auditeurs y sont invités à raconter des événements de leurs journées de confinement.

Dès la première émission diffusée le 25 mars, le ton est donné par Yoram et Juliette au micro : “Confinés seuls, en couple, en famille, entre amis, à Paris, en Province ou en banlieue, vous êtes tous invités à raconter vos pires ou vos meilleurs histoires confinées. On veut parler de ce qui se passe, parler de l’actu chez vous depuis chez nous. Une actu confinée certes, mais une actu quand même”.

Invités à laisser leurs témoignages sur le répondeur de l’émission, les auditeurs partagent leur quotidien et abordent chacun les sujets qui les touchent. L’antenne diffuse également des reportages plus globaux ayant trait aux problématiques qui parlent à tous : télétravail, chômage partiel, moyens de s’occuper, d’aider autour de soi, mais aussi sport à la maison et même amour à distance.

Aidée de leur intervenant fil rouge Nicolas Grébert et de l’équipe technique du CFJ, la joyeuse bande entend surtout continuer à s’entraîner malgré le confinement et la distance qui les séparent. Maya confirme : “L’idée, c’est de continuer à faire de la radio ensemble, pour ne pas perdre la main, avec des reportages sérieux… mais aussi de s’amuser un peu plus que d’habitude, en ces temps difficiles où tout est un peu étrange. Il y a donc de l’info, comme de la chronique plus légère, et même de la musique si certains veulent nous envoyer leurs créations originales. Radio Confinement, c’est du local et du global à la fois, c’est raconter des tranches de vie auxquelles tout le monde pourrait s’identifier aujourd’hui !”

“L’objectif pédagogique est simple : continuer à travailler, ne pas perdre la main et montrer qu’il est possible de faire de la radio avec des bouts de ficelle”

S’ils travaillent en autonomie, nos six fondus du micro bénéficient tout de même des conseils avisés de Nicolas Grébert qui les suit en intervenant à la marge, en participant notamment à leur conférence de rédaction. Il souligne : “L’objectif pédagogique est simple : continuer à travailler, ne pas perdre la main et montrer qu’il est possible de faire de la radio avec « des bouts de ficelle ». Un téléphone, un micro et ça marche ! Cette initiative permet en outre aux élèves de rester en contact et de continuer à travailler ensemble au sein d’un collectif, malgré les distances. Les nouvelles technologies le permettent. Le format choisi permet aussi de s’amuser un peu, tout en pratiquant. Ils travaillent en grande autonomie, ce qui est aussi une bonne chose”.

Pour rendre l’aventure possible, la contribution active de Théo Vacaresse et Valentin Darmon, les techniciens audiovisuels de l’école, a été indispensable. Théo explique : ” Pour la première émission, nous avons été tous les deux mobilisés. L’un a géré les envois de sons, l’enregistrement de l’émission et le suivi du conducteur tandis que l’autre a assuré  l’ouverture et la fermeture des micros à distance. Nous avons utilisé plusieurs outils, notamment le logiciel Zoom pour récupérer les sons des participants et pour les voir nous donner le top de lancement des sujets. Et avec l’outil Ableton Live, on a pu disposer d’un cartouchier et d’un fil continu pour envoyer les sons retransmis aux intervenants à l’antenne”.

L’objectif est de tenir le rythme de deux émissions de 30 minutes par semaine.

Ecoutez Radio Confinement dès maintenant sur Instagram : @_radio_confinement_ 

ou ici :

Emission du 2 avril : https://podcast.ausha.co/radio-confinement/la-troisieme

Emission du 30 mars : https://podcast.ausha.co/radio-confinement/la-deuxieme

Emission du 25 mars : https://soundcloud.com/…/radio-confinement-la…/s-n8VGDw6SSpb

 

f

Les six étudiants de la spécialisation radio devant le CFJ (avant le confinement) : Juliette Chaignon, Marc Logelin, Sarah Calamand, Yoram Melloul, Maya Baldoureaux-Fredon, Ambre Rosala, et leur intervenant Nicolas Grébert.