Jean Pisani-Ferry invité d’honneur de la remise du prix Erik Izraelewicz

L’économiste Jean Pisani-Ferry honorera de sa présence la cérémonie de remise du prix Erik Izraelewicz
le lundi 27 novembre, à 19 h 30, au Monde, en présence de Jérôme Fenoglio, directeur du Monde, Julie Joly, directrice du CFJ et Peter Todd, directeur général d’HEC Paris.

Une fois encore, les candidatures de journalistes et d’aspirants-journalistes ont été nombreuses pour prétendre au 4e prix de l’enquête économique de l’année, une récompense décernée à l’initiative du Monde, de HEC et du CFJ pour honorer la mémoire du célèbre et regretté journaliste.

Tendance économique émergente

Ce prix récompensera une enquête ou une investigation, publiée ou diffusée entre le 30 juin 2016 et le 13 juillet 2017, traitant d’un sujet économique, en France, en Europe ou dans les pays francophones, révélant une tendance économique émergente forte. Son objectif est d’encourager la curiosité, l’enquête, l’ouverture au monde, la mise en perspective et le sens du récit des journalistes dans tous les champs de l’économie.

Chacune des deux catégories – “professionnel” et “étudiant” – valorise le travail d’enquête respectant au plus près les valeurs portées par Erik Izraelewicz tout au long de sa carrière :

  • Capacité à capter les mutations créatrices en France et à l’étranger
  • Sens et incarnation du récit
  • Clarté du propos
  • Rigueur des faits
  • Pertinence de l’angle
  • Originalité du traitement

Le Jury  est composé cette année d’Emmanuel Chain (Elephant et CFJ), Sabine Delanglade (Les Echos), Louis Dreyfus (Le Monde), Jérôme Fenoglio (Le Monde), Julie Joly (CFJ) et de l’économiste Augustin Landier.

Espèces en voie de disparition

Le gagnant du Prix « professionnel » bénéficiera d’une dotation de 7 000 euros, grâce au soutien financier de
SCOR. Le gagnant du Prix « étudiant », ouvert aux élèves de HEC et des quatorze écoles de journalisme reconnues par la profession, bénéficiera d’une dotation de 5 000 euros, grâce au soutien financier de la BRED.

En 2016, pour sa troisième édition, le prix Erik Izraelewicz avait été décerné, dans la catégorie prix « professionnel », à Karl De Meyer, rédacteur en chef des Echos Week-end, pour son enquête « Au pays des espèces en voie de disparition », parue le 19 février 2016, et dans la catégorie prix « étudiant » à Bruno Cravo, du CFJ pour son enquête « La voiture autonome en 2020, une utopie bien plus qu’une réalité ».

Un prix spécial du jury avait distingué Jean-Marc Vittori, éditorialiste aux Echos pour son article « Quand les entreprises embaucheront des cœurs » et, plus largement, pour saluer l’ensemble de son travail au service du journalisme économique depuis des années.